Sinadeg / Pétition

change.org

N’omp ket ar re nemeto o stourm! Tro hon eus bet da gejañ en hañv diwezhañ gant dileuridi pobloù Gwiana e Jeneva e Kuzul gwirioù Mab-den. Sinomp asambles ganto.

Nous ne sommes pas les seuls à nous battre pour nos droits !
Nous avons rencontré les délégués des peuples autochtones de Guyane au Comité des droits de l'homme à Genève l'été dernier.
Signons l'appel solidairement.

 

Kevre Breizh attend un nouvel acte fort

Le Télégramme - 14 décembre 2012 - Ronan Larvor

141212La culture bretonne est-elle à la veille d'un nouveau bond en avant? Le fest-noz vient d'intégrer le «patrimoine de l'humanité». Des députés tentent de trouver la meilleure voie vers la ratification de la charte des langues régionales, sous l'impulsion du socialiste Jean-Jacques Urvoas. La ministre morlaisienne Marylise Lebranchu est en charge du nouvel acte de décentralisation. Dans ce contexte, la fédération culturelle bretonne Kevre Breizh entend appuyer sur l'accélérateur en jouant sur tous les plans, régionaux, nationaux et internationaux.

Lire la suite : Kevre Breizh attend un nouvel acte fort

Vers une nouvelle stratégie pour la langue bretonne

Le Télégramme - 13 décembre 2012 - Ronan Larvor

131212

Dans le prolongement de la manifestation de mars 2012 pour la langue bretonne, Kevre Breizh organise en janvier, à Carhaix, des assises pour définir une nouvelle stratégie.

Lire la suite : Vers une nouvelle stratégie pour la langue bretonne

Kevre Breizh : « La mobilisation continue »

Ouest France - 21 avril 2012

Kevre Breizh, la coordination culturelle associative de Bretagne, a tenu son assemblée générale ce matin à la mairie de Carhaix (Finistère).

Assises de la langue et de la culture bretonne

Les membres du bureau de Kevre Breizh, Alan Ar Gal, Tangi Louarn, Anna Ar Beg et Patrick Hervé étaient accompagnés de Lena Louarn (deuxième en partant de la droite), vice-présidente du conseil régional, chargée des langues de Bretagne.

L’occasion de faire le bilan de l’année d’exercice écoulée, et de lamanifestation du 31 mars en faveur des langues et cultures régionales, dont Kevre Breizh s’était fait le porte-drapeau en Bretagne. « Nous sommes très satisfaits de la mobilisation, assure Tangi Louarn, membre du bureau et de Ti ar vro Kemper. Mais la mobilisation continue. Et notre lobbying, toujours essentiel. »
Prochaine action ? La mise en place d’Assises de la langue et de la culture bretonne. « C’est en tout cas l’objectif que nous nous sommes fixé pour 2012-2013 », affirme Patrick Hervé, du bureau également et de Ti ar vro Lannion. Kevre Breizh espère ainsi répondre à cette question :« Comment faire vivre et développer notre langue et notre culture. »

TOP