Sinadeg / Pétition

change.org

N’omp ket ar re nemeto o stourm! Tro hon eus bet da gejañ en hañv diwezhañ gant dileuridi pobloù Gwiana e Jeneva e Kuzul gwirioù Mab-den. Sinomp asambles ganto.

Nous ne sommes pas les seuls à nous battre pour nos droits !
Nous avons rencontré les délégués des peuples autochtones de Guyane au Comité des droits de l'homme à Genève l'été dernier.
Signons l'appel solidairement.

 

Kevre Breizh war Twitter

Kevre Breizh et le MBP alertent F. Hollande

Le Telegramme - 21 septembre 2013

mbpkb21092013Alors que François Hollande était à Ergué-Gabéric, plusieurs délégations étaient reçues, hier après-midi, en préfecture par un conseiller de l'Élysée, chargé de réceptionner des doléances qui seront transmises à la Présidence.Deux demandes d'audience avaient été présentées sur la question des langues régionales par le Mouvement Bretagne Progrès (MBP) et Kevre Breizh.

Les deux délégations ont été reçues conjointement. Pour Kevre Breizh représentant l'ensemble des langues régionales ou minoritaires de l'Hexagone, Anne Marhic et Tangi Louarn ont rappelé la résolution Alfonsi, adoptée il y a dix jours par le Parlement européen. Elle invite les états membres à déployer « des politiques ambitieuses et volontaristes de revitalisation des langues ». Kevre Breizh a demandé au président « de donner une impulsion forte à un programme déterminé ».Parallèlement, le MBP, représenté par Christian Derrien, maire de Langonnet et conseiller général du Morbihan, Jean-Charles Grall et André Lavanant, a présenté les mêmes demandes.

Lire la suite : Kevre Breizh et le MBP alertent F. Hollande

La question des langues en débat à Strasbourg

10/09/2013 - Le Journal du pays basque - Eskal Herriko KazetaFrançois Alfonsi
Giuliano CAVATERRA
Le Parlement européen votera demain à Strasbourg un rapport de sa commission de la culture et de l’éducation à propos des langues minoritaires (1) dans l’Union européenne (UE). Son rapporteur est François Alfonsi, eurodéputé corse (EELV-RPS). Celui-ci pense que l’adoption de ce rapport permettra de remettre la question sur la table au niveau européen.

Lire la suite : La question des langues en débat à Strasbourg

Des idées pour lutter contre leur déclin

Le Télégramme - 18/07/2013

Langues régionales. Des idées pour lutter contre leur déclinSelon un rapport remis au ministère de la Culture, les langues régionales continuent de décliner. En cause, «l'extinction croissante de la transmission familiale» et la mobilité géographique. Mais tout n'est pas sans espoir.


Dans ce rapport remis cette semaine à Aurélie Filippetti, le « Comité consultatif pour la promotion des langues régionales et de la pluralité linguistique interne » suggère le vote, par le Parlement, d'une loi à «haute valeur symbolique» pour «affirmer l'importance» des langues basque, bretonne, alsacienne ou kanakes.

Lire la suite : Des idées pour lutter contre leur déclin

Langue basque : Seaska squatte le local du PS pour protester

seaskaSuite à la menace qui plane sur les ikastola à cause de la loi Falloux, Seaska (fédération des ikastola) a décidé hier d'occuper le local bayonnais du PS afin de protester contre l'application de cette loi et demander une loi pour les écoles immersives. Une trentaine de parents et enseignant(e)s ont passé une première nuit au local.

L'article du journal Sud-ouest ICI

Le rapport sur les langues a été remis à la Ministre de la Culture

Remise du rapport du Comité consultatif pour la promotion des langues régionales et de la pluralité linguistique interne à Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la CommunicationNous avons remis ce jour à la ministre de la Culture et de la Communication le rapport que le Comité Consultatif sur la Promotion des Langues Régionales a produit.

J’ai participé à toutes les réunions de ce Comité et à toutes les auditions qu’il a pu faire.

C’est un travail complet qui est rendu à la ministre. Il y a des constats et aussi une liste de propositions qui peuvent être mises en place assez rapidement.

Tout dépendra de la volonté politique du gouvernement.

Si le président de la République pense que la Charte européenne des langues n’est pas ratifiable il peut largement compenser cette non-ratification par des mesures législatives et réglementaires très efficaces.

Le rapport fait des propositions sur l’école, les médias et la vie publique.

Lire la suite : Le rapport sur les langues a été remis à la Ministre de la Culture

TOP