Sinadeg / Pétition

change.org

N’omp ket ar re nemeto o stourm! Tro hon eus bet da gejañ en hañv diwezhañ gant dileuridi pobloù Gwiana e Jeneva e Kuzul gwirioù Mab-den. Sinomp asambles ganto.

Nous ne sommes pas les seuls à nous battre pour nos droits !
Nous avons rencontré les délégués des peuples autochtones de Guyane au Comité des droits de l'homme à Genève l'été dernier.
Signons l'appel solidairement.

 

Kevre Breizh war Twitter

Bayonne : 3 000 militants et parents pour un enseignement en langue basque

Sud Ouest - 30 décembre 2013 

Sud Ouest 30/12/2013La Fédération des ikastolas a rassemblé hier 3 000 militants et parents. La lutte en faveur d’une loi pour les écoles associatives en langue basque pourrait se durcir.

Les 10 000 talos promis n'ont pas eu de mal à trouver preneurs, hier midi à la Maison des associations, à Bayonne. Les repus, enfants, parents d'élèves, professeurs et les 300 bénévoles, répondaient à l'appel à mobilisation lancé par Seaska, la Fédération des ikastolas, en faveur d'une loi pour les écoles associatives immersives. Elles sont 30 au Pays basque. 3 200 enfants y sont scolarisés.

Lire la suite : Bayonne : 3 000 militants et parents pour un enseignement en langue basque

Les militants du bilinguisme breton soulagés

Liberation 09 décembre 2013Libération, 9 décembre 2013,

À LA BARRE :Un militant a vu sa peine réduite à 600 euros d'amende en appel, pour avoir posé des autocollants en breton sur des panneaux routiers. «Une victoire symbolique» pour les associations.

Padrig, militant pour le bilinguisme en Bretagne, a poussé un ouf de soulagement ce lundi matin. Condamné en première instance à payer plus de 7 500 euros pour avoir posé des autocollants en breton sur des panneaux de circulation, ce grand gaillard de 47 ans, travaillant dans la restauration, a vu sa peine largement réduite en appel. Celle-ci a en effet été ramenée à 600 euros d’amende, tandis que les collectivités à l’origine de la procédure – communes de Fouesnant, de la Forêt-Fouesnant et conseil général du Finistère – ont été déboutées de leurs demandes de dommages et intérêts.

Lire la suite : Les militants du bilinguisme breton soulagés

Paul Molac : «Fédérer en expliquant que notre proposition de loi n’est pas dangereuse pour la République»

 

26/10/2013
Entretien avec Paul MOLAC / Député du Morbihan (UDB - RPS)
Le Journal du Pays Basque - Béatrice MOLLE

Paul Molac député breton est le spécialiste des langues régionales au Parlement. Membre de l’UDB (Union démocratique bretonne) il fait partie des députés de la majorité, sa candidature ayant été soutenue par EELV (Europe Écologie Les Verts), RPS (Régions et peuples solidaires), et le PS. Ce fils d’agriculteurs prof d’histoire et de géographie a été également chanteur au sein du groupe de musique traditionnelle Ferzaé, il a aussi été président de l’association Div Yezh défendant le bilinguisme dans les écoles publiques de Bretagne. Il participera au congrès de la Flarep (voir encadré) et s’apprête à déposer une proposition de loi sur les langues régionales.

 

D’un point de vue législatif concernant les langues régionales où en est-on ?

Lire la suite : Paul Molac : «Fédérer en expliquant que notre proposition de loi n’est pas dangereuse pour la...

600€ d'amende au poseur d'autocollant

Le Télégramme, 9 décembre 2013

Interpellé le 8 octobre 2011 alors qu'il posait un autocollant sur un panneau de signalisation à Fouesnant (29), Patrick Laurent, un militant du collectif pour la langue bretonne Aï'ta avait été condamné à Quimper. Le 18 novembre dernier à Rennes, la cour d'appel se penchait à son tour sur cette affaire. Le délibéré est tombé aujourd'hui.

Lire la suite : 600€ d'amende au poseur d'autocollant

Culture. Les amateurs de nouveau en danger ?

21 octobre 2013 - Le Télégramme

Le projet de loi visant à transformer les pratiques culturelles amateurs en activité professionnelle ressortirait-il des cartons ? C'est ce qu'affirme Kevre Breizh. En 2008, ce projet avait été abandonné après une véritable fronde en Bretagne.

Lire la suite : Culture. Les amateurs de nouveau en danger ?

TOP