Kevre Breizh veut une télé en langue bretonne

Ouest France - Pontivy  22 Décembre 2013

La coordination culturelle associative de Bretagne Kevre Breizh réclame une chaîne de télé en langue bretonne.

OF22122013Réunie à Pontivy (Morbihan), hier, samedi, la coordination culturelle associative de Bretagne Kevre Breizh a rappelé qu’elle comptait bien peser sur la mise en place du Pacte d’avenir. Elle réclame notamment une chaîne de télé en langue bretonne.

Lire la suite : Kevre Breizh veut une télé en langue bretonne

Les dix pistes soumises à Aurélie Filippetti

Le Télégramme - 17/07/2013

Le "Comité pour la promotion des langues régionales" a remis ce mercredi son rapport à la ministre de la Culture Aurélie Filippetti. Il formule dix propositions concrètes.

Les langues régionales continuent de décliner en France métropolitaine, minées par "l'extinction croissante de la transmission familiale" et la mobilité géographique, souligne un rapport remis par le "Comité consultatif pour la promotion des langues régionales et de la pluralité linguistique interne" au ministère de la Culture, qui propose dix mesures de relance.

- Une loi "à forte valeur symbolique" accompagnée d'une campagne de communication

Lire la suite : Les dix pistes soumises à Aurélie Filippetti

République, diversité territoriale et universalité des droits

La République n’existe pleinement que dans le respect des libertés, de l’égalité et de l’universalité des droits. Toute discrimination, toute assignation des êtres humains en fonction de leurs origines, de leur couleur de peau, de leurs choix de vie ou de leurs opinions la défigure. Aucune singularité, aucun particularisme n’autorise à déroger à ces exigences.

Article en entier sur le site de la Ligue des Droits de l'Homme - ICI

Langues régionales: concert de protestations en Bretagne et en Alsace après le renoncement du gouvernement

Article du PARISIEN publié le 22 mars 2013

Le renoncement du gouvernement à procéder à une modification de la Constitution qui aurait permis à la France de ratifier la charte européenne des langues minoritaires a suscité de nombreuses protestations en Bretagne et en Alsace.
Dans un courrier au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le président (PS) du conseil régional de Bretagne, Pierrick Massiot, considère que, concernant cette ratification -"l'engagement 56 de François Hollande, candidat à l'élection présidentielle- toutes les hypothèses n'ont pas été analysées, et notamment celle évoquée par Jean-Jacques Urvoas".

Lire la suite : Langues régionales: concert de protestations en Bretagne et en Alsace après le renoncement du...

TOP