Sinadeg / Pétition

change.org

N’omp ket ar re nemeto o stourm! Tro hon eus bet da gejañ en hañv diwezhañ gant dileuridi pobloù Gwiana e Jeneva e Kuzul gwirioù Mab-den. Sinomp asambles ganto.

Nous ne sommes pas les seuls à nous battre pour nos droits !
Nous avons rencontré les délégués des peuples autochtones de Guyane au Comité des droits de l'homme à Genève l'été dernier.
Signons l'appel solidairement.

 

Kevre Breizh war Twitter

Selon la Convention, les enfants ont des droits… mais en France, les enfants ne sont pas tous égaux !

La Convention internationale des droits de l’enfant s’ouvre sur un principe de non-discrimination.

Article 2 - Les États parties s’engagent à respecter les droits qui sont énoncés dans la présente Convention et à les garantir à tout enfant relevant de leur juridiction, sans distinction aucune, indépendamment de toute considération de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou autre de l’enfant ou de ses parents ou représentants légaux, de leur origine nationale, ethnique ou sociale, de leur situation de fortune, de leur incapacité, de leur naissance ou de toute autre situation.

 

L’article 17 porte sur l’accès à l’information.

Article 17 - Les Etats parties reconnaissent l’importance de la fonction remplie par les médias et veillent à ce que l’enfant ait accès à une information et à des matériels provenant de sources nationales et internationales diverses, notamment ceux qui visent à promouvoir son bien-être social, spirituel et moral ainsi que sa santé physique et mentale. A cette fin, les Etats parties :

a) Encouragent les médias à diffuser une information et des matériels qui présentent une utilité sociale et culturelle pour l’enfant et répondent à l’esprit de l’article 29;

b) Encouragent la coopération internationale en vue de produire, d’échanger et de diffuser une information et des matériels de ce type provenant de différentes sources culturelles, nationales et internationales;

c) Encouragent la production et la diffusion de livres pour enfants;

d) Encouragent les médias à tenir particulièrement compte des besoins linguistiques des enfants autochtones ou appartenant à un groupe minoritaire;

 

… mais son alinéa d) est rendu non applicable puisque la France refuse de ratifier l’article 30 sur les minorités.

Lire la suite : Selon la Convention, les enfants ont des droits… mais en France, les enfants ne sont pas tous...

Ce que subissent les enfants qui parlent les langues régionales

 Voici une liste de situations concrètes et récentes où la France a délibérément refusé de tenir compte de l’intérêt supérieur des enfants en raison d’une expression en langue régionale.

3 novembre 2014 – Le maire de Ciboure (Pyrénées-Atlantiques) coupe l’électricité de l’ikastola de Seaska. Une douzaine d’enfants y sont scolarisés en langue basque. La scolarité est gratuite et laïque.

Septembre 2014 - Le tribunal administratif de Pau ordonne à Seaska de libérer dans un délai de sept jours une parcelle de la commune de Ciboure sur laquelle est installé un préfabriqué qui héberge une classe maternelle en langue basque. En juillet, la municipalité avait refusé de reconduire le bailArticles de presse:   http://bzh.me/fcd6 et  http://bzh.me/fcdh

Septembre 2014 – Lily C.-B. n’a pas fait sa rentrée de CP dans l’école publique bilingue à Landerneau (Finistère) car la commune de résidence de l’enfant et la commune de son école ne s’entendent pas pour assumer les frais de scolarité ; l’école publique refuse son inscription. Lire dans la presse:  http://bzh.me/fcd7

Septembre 2014 – Sur décision du tribunal administratif de Limoges, la Calandreta de Limoges doit rembourser 47 000 euros au conseil régional qui lui avait versé cette subvention. Depuis 1994, la Calandreta scolarise une cinquantaine d’enfants en langue occitane. La scolarité est gratuite et laïque. Lire dans la presse:  http://bzh.me/fcd8

Juillet 2014 – Le rectorat de Strasbourg refuse l’ouverture de classes bilingues publiques à Erstein (Bas-Rhin)

Lire la suite : Ce que subissent les enfants qui parlent les langues régionales

Réforme territoriale : pour une réforme démocratique

23.10.2014

Kevre Breizh vient d’adresser un courrier à l’ensemble des Sénatrices et Sénateurs et en particulier à Gérard Larcher, président du Sénat, pour leur demander de déposer et d’adopter deux amendements au projet de loi sur la réforme territoriale :
• le premier en faveur de la réunification des cinq départements bretons, Côtes d'Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique et Morbihan dans une région Bretagne,
• le second pour mettre également en place un « droit d'option » non verrouillé, à la majorité simple et sans droit de veto de la région de départ pour les départements ou collectivités limitrophes qui souhaitent changer de région administrative.

Lire la suite : Réforme territoriale : pour une réforme démocratique

Communiqué de Kevre Breizh

Diverses mouvances d’extrême droite qui vont d’anciens membres du Front National au groupuscule Adsav, ont manifesté le samedi 25 octobre contre la construction d’une mosquée à Quimper portée par la communauté turque.

Kevre Breizh, coordination des associations culturelles de Bretagne, s’élève avec la plus grande vigueur contre les attaques islamophobes et toutes les intolérances qu’attisent ces groupes.

Rappelant ses valeurs de respect des différences et de dialogue entre les cultures, elle apporte son soutien aux personnes et communautés qui en sont les victimes. Elle salue l’esprit de responsabilité de la communauté turque, et appelle à la plus grande vigilance contre tous les amalgames et les incitations intolérables à la haine de l’autre.

Communiqué de Kevre Breizh 27.10.2014

 

DANEVELL BRUCY ZO BET EMBANNET - LE RAPPORT DE LA MISSION BRUCY A ÉTÉ PUBLIÉ

Ne oamp ket o c’hortoz un dispac’h a-berzh danevell Brucy. E gwirionez e kinnig da gentañ da Frañs3 chom ur chadenn “vroadel”.
Kinnig a ra ivez arnodoù war ur “ganol distag” en un doare isispisal “e lec’h ma vez ur yezh rannvro”. N’eus ket anv da vont war hent “Via Stella e Korsika “a goust ker”.
Ar Vretoned a gendalc’ho da labourat evit kas o raktresoù war-raok hep disoñjal reiñ da soñj dleadoù ar servij publik paeet gant an holl e-keñver liested ar yezhoù ha sevenadurioù.
Lenn an danevell araok ur studiadenn donoc’h.

Lire la suite : DANEVELL BRUCY ZO BET EMBANNET - LE RAPPORT DE LA MISSION BRUCY A ÉTÉ PUBLIÉ

TOP