Sinadeg / Pétition

change.org

N’omp ket ar re nemeto o stourm! Tro hon eus bet da gejañ en hañv diwezhañ gant dileuridi pobloù Gwiana e Jeneva e Kuzul gwirioù Mab-den. Sinomp asambles ganto.

Nous ne sommes pas les seuls à nous battre pour nos droits !
Nous avons rencontré les délégués des peuples autochtones de Guyane au Comité des droits de l'homme à Genève l'été dernier.
Signons l'appel solidairement.

 

Kevre Breizh war Twitter

#CharlieHebdo - Défendre sans faiblir la liberté d'expression, la démocratie et les droits humains fondamentaux

Kevre Breizh s'incline devant les victimes d'un terrorisme odieux qui s'attaque à un droit humain fondamental, la liberté d'expression. Les auteurs de ces crimes et les idéologies qui les motivent sont totalement contraires aux principes démocratiques élémentaires et

Lire la suite : #CharlieHebdo - Défendre sans faiblir la liberté d'expression, la démocratie et les droits...

Manuel Valls en Bretagne : Le Pacte d’Avenir n’est pas respecté !

Mais pourquoi le Premier Ministre Manuel Valls vient-il en Bretagne les 18 et 19 décembre ? Alors que sa tournée se focalise sur les deux métropoles de Brest et Rennes, Kevre Breizh constate qu’au bout d’une année, le Pacte d’avenir pour la Bretagne n’a abouti à aucune mesure concrète en ce qui concerne le titre IV « la Bretagne, riche de son identité culturelle ». 

RIEN à propos de la convention spécifique annoncée sur les langues de Bretagne,

 RIEN pour répondre aux besoins de recrutement et de formation des enseignants

Lire la suite : Manuel Valls en Bretagne : Le Pacte d’Avenir n’est pas respecté !

Rejeter la réforme territoriale technocratique, pour une réforme territoriale démocratique

Communiqué du 25 novembre 2014 - Kevre Breizh, à travers tout son réseau associatif, exprime sa consternation, après le vote de la réforme territoriale par l’Assemblée nationale qui a rejeté tous les amendements  allant dans le sens d’une démocratisation du projet gouvernemental. Les quelques dizaines de députés présents ont refusé  la cohérence d’une région Bretagne réunifiée avec ses cinq départements,  la création d’une région Val de

Lire la suite : Rejeter la réforme territoriale technocratique, pour une réforme territoriale démocratique

Les Rencontres interrégionales des langues et des cultures s'opposent la "réforme territoriale"

Réunis à Rennes, du 26 au 28 novembre, à l'occasion des 24e Rencontres interrégionales des langues et des cultures, les représentants des langues et des cultures régionales se sont déclarés opposés à une "réforme territoriale" qui est la négation de leurs réalités culturelles, économiques et

Lire la suite : Les Rencontres interrégionales des langues et des cultures s'opposent la "réforme territoriale"

Quels droits pour les enfants locuteurs des langues régionales ?

Le 20 novembre 2014 sera célébré le 25e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant. Transposé en droit français, ce texte international a fait progresser la protection des enfants en matière d’adoption, de justice pénale, d’éducation et aussi dans les situations de handicap ou d’immigration.

 Les droits des enfants sont renforcés, mais en France, la Convention des droits de l’enfant connaît une limite : cette limite est linguistique car la France refuse d’appliquer aux enfants locuteurs des langues régionales les principes de la Convention.

 L’Etat français méconnaît ainsi le principe de non-discrimination linguistique qui figure pourtant à l’article 2 de la Convention des droits de l’enfant. De plus, malgré les recommandations du conseil économique et social des Nations Unies, la France persiste dans son refus de ratifier l’article 30 de cette Convention.

Qu’advient-il des enfants locuteurs des langues régionales ? Ils sont renvoyés à l’inexistence juridique des

Lire la suite : Quels droits pour les enfants locuteurs des langues régionales ?

TOP