Kemennadenn - Communiqué

‍en pdf 

Madame La Recteure,

Veuillez trouver ci-joint, le communiqué complet transmis à la presse par la confédération Kevre Breizh au sujet de votre refus de prendre en compte les copies de math rédigées en breton au bac.

Kevre Breizh dénonce : Le Rectorat de Rennes, deux siècles de retard.


Suite à l’instruction du Rectorat de Rennes de ne pas corriger les copies du bac des lycéens de Diwan rédigées en breton, Kevre Breizh dénonce le racisme linguistique de l’Éducation nationale, tel que défini par la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance qui demande à la France d’interdire toute discrimination de langue dans un rapport du 1er mars 2016.  

Sommes-nous dans ce 21ème siècle où la reconnaissance de la diversité des langues et des cultures est affirmée comme une richesse de l’humanité ou toujours au temps de la Terreur de Robespierre ou de la dictature du premier Consul Napoléon Bonaparte qui interdisaient l’usage d’une autre langue que le français “dans les territoires où l’usage d’une langue locale se serait maintenue” ? (http://www.axl.cefan.ulaval.ca/francophonie/Decret-2_thermidor-terreur.htm et http://legilux.public.lu/eli/etat/leg/a/1803/06/13/n1/jo)

Pourtant les langues régionales sont inscrites dans la Constitution.


Pourtant La loi Toubon du 4 août 1994, reprise dans la loi de Refondation de l’école de la République (2013) permet l’usage des langues régionales dans les examens et concours (article L121-3 du code de l’Éducation) pour les nécessités de leur enseignement, ce qui est le cas des écoles Diwan. Pourtant, les lycéens basques sont autorisés à passer les mathématiques en basque tant au baccalauréat qu’au brevet des collèges.

Il est inconcevable que l’Éducation nationale qui devrait être exemplaire dans la formation des jeunes pour le respect et la tolérance, adopte un comportement contraire aux valeurs qu’elle devrait enseigner.

Aussi, Kevre Breizh demande à la Recteur de Rennes, Madame Armande Le Pellec Muller, de revenir sur sa décision, et de faire en sorte que les copies des élèves de Diwan soient équitablement corrigées, conformément aux valeurs que l’éducation se doit de promouvoir par ses actes et non par ses discours.

 

Le bureau de Kevre Breizh

Transmis par : Tangi Louarn

Pays Basque : les copies de SVT du brevet rédigées en basque ont finalement toutes été corrigées
 https://www.francebleu.fr/infos/education/pays-basque-les-copies-de-svt-du-brevet-redigees-en-basque-ont-toutes-ete-corrigees-1499345282

 https://www.change.org/p/pour-la-correction-des-15-copies-en-breton-par-des-correcteurs-brittophones

KEVRE BREIZH : Agence Culturelle Bretonne de Loire-Atlantique, Association des Écrivains Bretons, Al Levrig, Amzer Nevez, Ar Falz-Skol Vreizh, Ar Redadeg, Association des Enseignants de Gallo, Bertègn Galèzz, Sonerion, Breizh 5/5, Dastum, Digor Gwengamp, Breizh Unvan – Bretagne Réunie, Dihun, Div Yezh, Diwan, Emglev Bro An Oriant, Confédération FALSAB, Gouelioù Breizh, Gouren Breizh, Identité Bretonne, KBP – Association des Professeurs de Langue Bretonne Paris, Kanomp Breizh, Kelenn, Kendalc'h, Kuzul Ar Brezhoneg, Mervent, C'Hoariva, Radio Kerne, Sked Brest, Skol Uhel Ar Vro – Institut Culturel de Bretagne, Skourr Breizh Kendalc'h Keltiek, Stumdi, Ti Ar Gouren, Ti Ar Vro Kemper, Tud Bro Konk, Unvaniezh ar Gelennerien Brezhoneg, War’ l Leur.

TOP