Sinadeg / Pétition

change.org

N’omp ket ar re nemeto o stourm! Tro hon eus bet da gejañ en hañv diwezhañ gant dileuridi pobloù Gwiana e Jeneva e Kuzul gwirioù Mab-den. Sinomp asambles ganto.

Nous ne sommes pas les seuls à nous battre pour nos droits !
Nous avons rencontré les délégués des peuples autochtones de Guyane au Comité des droits de l'homme à Genève l'été dernier.
Signons l'appel solidairement.

 

Kevre Breizh war Twitter

Grève de la faim de David Grosclaude : le gouvernement doit publier le décret de création de l'Office public de la langue occitane

Communiqué - EBLUL-France, et ELEN (Réseau Européen pour l'Égalité des langues), représentants des mouvements qui défendent la diversité linguistique européenne apportent leur entier soutien à David Grosclaude, conseiller régional d'Aquitaine, délégué aux langues régionales qui a entamé une grève de la faim

dans l'Hôtel de région d'Aquitaine pour dénoncer le blocage par l'État de la publication du décret portant création de l'Office Public de la Langue Occitane décidé conjointement par les Conseils régionaux d'Aquitaine et de Midi-Pyrénées il y a bientôt un an.

 Ils condamnent l'attitude méprisante de l'État envers les Conseillers régionaux, élus du peuple, qui s'engagent pour assurer l'avenir de la langue occitane, patrimoine immatériel de l'humanité, reconnue comme langue de France, avec les autres langues régionales par l'article 75-1 de la Constitution.

Ils dénoncent l'inacceptable hypocrisie de l'État et des responsables politiques qui d'un côté prétendent défendre la démocratie et la diversité culturelle dans le monde, s'indignent de la destruction du patrimoine culturel de l'humanité notamment par des groupes terroristes, mais organisent en même temps chez eux la disparition du patrimoine culturel vivant que constituent les langues régionales et en particulier l'occitan, langue qui a donné un prix Nobel de littérature et porteuse d’avenir pour l’un des plus vastes espaces linguistiques européens.

EBLUL-France et le Réseau européen pour l'Égalité des Langues appellent tous les élus, et en particulier les Parlementaires à protester auprès du Gouvernement pour qu'il soit mis fin aux entraves au soutien des langues régionales et pour que le décret de création de l'Office Public de la Langue Occitane soit publié sans aucun délai. 

Carhaix le 28 mai 2015, le porte-parole, Tangi Louarn

Soutenir David Grosclaude

- en signant la pétition

- en le suivant sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter) ou sur son blog

 

TOP