Sinadeg / Pétition

change.org

N’omp ket ar re nemeto o stourm! Tro hon eus bet da gejañ en hañv diwezhañ gant dileuridi pobloù Gwiana e Jeneva e Kuzul gwirioù Mab-den. Sinomp asambles ganto.

Nous ne sommes pas les seuls à nous battre pour nos droits !
Nous avons rencontré les délégués des peuples autochtones de Guyane au Comité des droits de l'homme à Genève l'été dernier.
Signons l'appel solidairement.

 

Kevre Breizh war Twitter

Oui à la démocratie ! Non à la disparition de la Bretagne ! Pour une région cohérente, égalitaire et solidaire

Conférence de presse 16.06.2014 Rennes

Les fédérations culturelles de Bretagne, représentantes de plus de 50 000 adhérents sur l'ensemble des cinq départements bretons expriment avec détermination leur volonté d'une Bretagne entière en capacité de prendre son avenir en main.

La seule réforme territoriale qui vaille doit aller dans le sens d'un approfondissement de la démocratie territoriale. La découpe artificielle des territoires par le pouvoir technocratique parisien ne tient compte ni des souhaits de la population ni d'aucune logique culturelle ou économique.

Les interventions d'élus et de parlementaires bretons, du Président du Conseil régional de Bretagne et du ministre de la Défense, ont pour l'instant conduit à éviter la fusion dans un grand ouest sans cohérence. Or notre sentiment d'appartenance, notre histoire, notre identité sont reconnus dans le monde et sont porteurs de développement et d'emplois.

Une telle « région » serait la disparition de la Bretagne en tant que collectivité politique assumant son destin, le refus des droits des Bretons à conduire leur propre politique avec leurs propres institutions, la probable disparition des outils qui ont été construits au cours des décennies passées par le Conseil régional de Bretagne et notamment la politique linguistique et la politique de développement culturel et touristique liée au territoire. Cela faucherait les évolutions démocratiques impulsées, avec François Mitterrand, par les premières lois de décentralisation en 1982. Cela balayerait les principes internationaux qui affirment le lien entre le développement économique et les cultures des territoires.

Amputer la Bretagne de la Loire Atlantique va aussi à l'encontre de ces principes.

Aujourd'hui, une véritable réforme territoriale doit commencer par la reconnaissance de la diversité des territoires et l'attribution à ceux qui le souhaitent de vraies compétences dans les domaines comme la culture, l'éducation, l'enseignement, la formation, la politique linguistique, le sport et le développement économique et social. L'État doit avoir pour mission d'assurer l'égalité de tous, qui passe par le respect de l'égalité des langues et des cultures ainsi que la solidarité entre les territoires et non pas l'uniformité.

Les fédérations culturelles bretonnes appellent les députés des cinq départements bretons, ainsi que tous les autres députés, à refuser l'autoritarisme parisien. Elles en appellent à une loi qui permette aux populations de choisir elles-mêmes démocratiquement leurs régions ou territoires d'appartenance.

C'est pourquoi les fédérations culturelles et sportives réunies dans Kevre Breizh soutiennent la démarche de consultation populaire initiée par le Conseil régional de Bretagne pour une Assemblée de Bretagne qui, pour elles, n'a de sens que si elle concerne la Bretagne réunie. Elles appellent donc les Bretons à se mobiliser pour la reconnaissance de leurs droits imprescriptibles et la réunification de la Bretagne.


Avec Bretagne Réunie et 44=Breizh elles appellent à participer massivement à la grande manifestation citoyenne de Nantes le samedi 28 juin 2014 à 14 heures devant la préfecture de Loire-Atlantique

 

Organisations membres + signataires du texte de la conférence de Rennes le 16 juin 2014

 

OUI A LA DÉMOCRATIE, NON A LA DISPARITION DE LA BRETAGNE

 

Toutes les grandes fédérations culturelles bretonnes :

 

Kendalc'h, fédération culturelle, 160 associations de danse, chorales, cercles celtiques,
War 'l Leur, cercles celtiques, danse, musique, chant, broderie,
Sonerion, (Bodadeg Ar Sonerion), bagadoù et sonneurs : une centaine de goupes.
Gouelioù Breizh, fédération des festivals et fêtes taditionnelles de Bretagne,

 

Réseaux d'enseignement en langues bretonne et gallo :

 

Diwan, réseau des écoles bilingues laïques associatives en immersion en breton
Div Yezh, association des parents d'élèves pour l'enseignement du et en breton dans l'enseignement public
Dihun, association des parents d'élèves pour l'enseignement du et en breton et du gallo dans l'enseignement catholique
Unvaniezh ar Gelennerien Brezhoneg - Association des enseignants de Breton
Association des enseignants de gallo
Association des professeurs de langue Bretonne de Paris (KBP-APLB)

 

Associations de diffusion et d'apprentissage des langues de Bretagne, de la culture, de l'histoire :

Institut Culturel de Bretagne, Skol Uhel Ar Vro, recherche et diffusion culturelle bretonne
Ar Falz/ Skol Vreizh, association d'enseignants laïques bretons, diffusion de la culture bretonne, histoire,
Kuzul Ar Brezhoneg, Conseil de la langue bretonne : éditions en breton, cours par correspondance, stages en langue bretonne
Bertègn Galèzz, association de promotion et de diffusion du gallo et de la culture

 


Sport et jeux traditionnnels :

Fédération de Gouren (lutte bretonne)
Confédération FALSAB, fédération de jeux et sports traditionnels bretons

 

Réseau des Ententes de Pays (fédérations généralistes par pays) :

 Ti ar Vro Bro Leon,
 Sked Brest,
 Ti Ar Vro Kemper,
 KLT Montroulez de Morlaix,
 Entente de Pays d'Oust et de Vilaine,
 Agence Culturelle Bretonne de Loire-Atlantique,
 Skeudenn Bro Roazhon,
 Emglev Bro an Oriant


Médias :

 Radio Kerne

 

TOP